06 mars 2007

Les Anglais misent sur Bayrou...

...comme de plus en plus de Francais d'ailleurs.

PRÉSIDENTIELLE •  François Bayrou : monsieur “N’importe qui” à l’Elysée

Un bon conseil : courez dare-dare chez le bookmaker le plus proche et pariez tout ce que vous pouvez sur François Bayrou, car il sera le prochain président de la République française. Il s’agit certes d’un homme dont vous ne savez probablement pas grand-chose. Mais le pire, c’est que les bookmakers britanniques n’en savent sans doute pas beaucoup plus que vous et qu’ils refuseront certainement de prendre votre pari. Tant pis, c’est l’intention qui compte. En l’occurrence, la ferme intention d’oublier Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal pour vous résigner à un chef de l’Etat français encore moins charismatique que Gordon Brown, le prochain Premier ministre britannique.


Une petite explication s’impose : à en croire certains sondages, si Bayrou parvenait au second tour de l’élection présidentielle, il battrait son adversaire, quel qu’il (ou qu’elle) soit, et succéderait le 7 mai prochain à Jacques Chirac. Tout le problème du candidat de l’UDF consiste donc à trouver le moyen de passer le premier tour. Il y a peu encore, cela semblait impossible. Le second tour était promis à un duel serré entre Sarko et Ségo. Mais c’était avant que Ségolène Royal n’entre en phase d’autodestruction, sapant imprudemment le soutien qu’elle avait acquis dans l’opinion à l’époque grisante de son entrée dans la course.


La candidate du PS va avoir des difficultés à se remettre de l’enthousiasme modéré suscité par ses “cent propositions”, et de sa prestation télévisée du lundi 19 février sur TF1. C’est ici qu’intervient François Bayrou, qui, patiemment, attendait une occasion de ce genre. Son score dans les sondages d’opinion a progressé lentement mais sûrement. Et Bayrou est sur une courbe ascendante, contrairement à Ségolène Royal, et leur écart est loin d’être insurmontable. Sans compter que, si les sondages continuent d’annoncer une victoire facile de Sarkozy dans un duel contre Royal, j’imagine déjà les socialistes se ruer sur François Bayrou au premier tour pour s’assurer qu’il sera bien présent pour la confrontation finale du 6 mai et en mesure de gagner. Une autre enquête a d’ailleurs montré que 55 % des Français espéraient voir le président de l’UDF atteindre le second tour.


Il n’est certes pas très connu à l’étranger, mais il fait partie depuis longtemps de la scène politique française : il dirige aujourd’hui le troisième parti de l’Assemblée nationale, a été ministre de l’Education et s’est déjà présenté à l’élection présidentielle de 2002, où il a fini quatrième. Il a 55 ans, est issu d’une famille d’agriculteurs des Pyrénées, père de six enfants et auteur de plusieurs ouvrages, notamment sur l’histoire de France. Il se montre généralement posé (bien que ses discours aient pris dernièrement un ton plus emphatique), et son programme est digne d’intérêt, quoique ni très excitant ni très original. Il appelle à la formation d’un gouvernement d’union nationale, et c’est quand il fustige les élites politiques et les médias déconnectés des Français qu’il est le plus crédible.


Mais comment les Français pourraient-ils élire quelqu’un qu’ils jugent terne depuis si longtemps ? ça n’est pas bien compliqué à expliquer : tout simplement parce que la moitié du pays déteste Sarko et que l’autre ne peut pas encadrer Ségo – ou du moins ne la trouve pas faite pour la magistrature suprême. Autant dire que l’issue de cette élection sera largement déterminée par le principe du “N’importe qui sauf…”. Et je vous parie que ce “N’importe qui” s’appellera François Bayrou.

Marcel

Berlins


The Guardian

Posté par Dalawi à 20:11 - - Commentaires [13] - Permalien [#]


Commentaires sur Les Anglais misent sur Bayrou...

    Merci

    Posté par ACT, 06 mars 2007 à 21:50 | | Répondre
  • Posté par Alex, 06 mars 2007 à 22:12 | | Répondre
  • c'est à peu près ça.
    Après ma mini-camapgne en sa faveur, je migote un billet qui n'est pas facile à construire et qui se voudrait politique !

    Posté par Pensée libre, 06 mars 2007 à 22:40 | | Répondre
  • Bon courage!

    Je viendrai voir ton billet. Si tu arrives a eclaircir les choses ce serait bien. J'ai du mal a saisir son programme dans sa globalite, si ce n'est qu'il est modere...

    Posté par Alex, 06 mars 2007 à 22:53 | | Répondre
  • Chomage technique!!!!

    Merci(bis...) super intéressant cet article!!!
    Bai alors?tu m'as dépossédée de mon travail de traductrice attitrée?Quoi je ne suis pas rentable?!Tu préfères délocaliser?!!
    Non sérieux,merci de prendre le temps de choisir ces articles et de les mettre à notre disposition!En cas de surmenage,tu peux compter sur moi,n'hésite pas!

    Posté par awa, 07 mars 2007 à 01:32 | | Répondre
  • Merci pour l'article. Il vise bien le problème du manque d'offre politique dans cette campagne, et dans la politique en générale: on a plus trop le choix voter pour l'un pour pas voter pour l'autre c'est quand même dommage..
    En tout cas pour moi ce serait plutôt n'importe qui sauf Bayrou, Sarkozy, Le Pen...

    Posté par Odile, 07 mars 2007 à 10:33 | | Répondre
  • Awa> J'ai trouve le temps pour la traduc cette fois, mais t'inquiete si j'ai besoin d'aide, je ferai appel a toi, c'est super sympa!

    Odile> Je pense que trouver un candidat qui embrasse vraiment toutes nos idees est de l'ordre de l'utopie...Autant limiter la casse avec ce qu'on nous propose. C'est sur, c'est triste comme constat.

    Posté par Alex, 07 mars 2007 à 16:36 | | Répondre
  • Chapeau

    Tu as traduit intégralement l'article du Guardian ? Pas mal en tout cas. Je me contente souvent de faire des résumés sur mon blog. Bayrou a ses chances en effet, ça devient de plus en plus dur de les classer tous sur l'échelle du pire au moins mauvais.

    Posté par Antoine, 07 mars 2007 à 22:53 | | Répondre
  • Eh non...

    Malheureusement Antoine, ton compliment n'est pas recevable. J'avais commence une traduction mais faute de temps et par souci de ne pas embeter mon entourage, j'ai ete au plus simple: Courrier International...
    Quand aux chances de Bayrou, il a la cote sur la blogosphere mais beaucoup d'amis a moi me prennent pour une allumee quand j'essaie d'expliquer qu'il a ses chances. Je ne comprends pas d'ou vient cet ecart entre blogs et realite...

    Posté par Alex, 07 mars 2007 à 23:38 | | Répondre
  • sondage

    le dernier sondage le porte à, j'ai oublié, en tout bien plus que 20 %

    Posté par Pensée libre, 08 mars 2007 à 20:37 | | Répondre
  • c'est sur que Bayrou continue son ascension... mais entre les sondages et l'élection y a souvent des différences, et à un mois de l'élection beaucoup de gens sont encore indécis, donc quand on ne sait pas trop pour qui voter, dans les sondages on repond au centre.
    Et pour revenir sur l'article, Ségo s'est pas trop mal débrouillée dans l'émission de TF1, apparement elle aurait fait un meilleur score que Sarko...

    Posté par Audrey, 14 mars 2007 à 20:13 | | Répondre
  • Ah ben voila!

    Bonjour madame la revenante critique cinematographique! Ca fait plaiz que tu passes.
    Et pis et dis donc m'engueule pas, je fais que souligner une tendance qui se repercute a l'etranger. Ce n'est pas parole d'evangiles.
    Je te fais des becs et j'essayerai d'ecouter tes emissions, laisse moi l'adresse internet quand tu repasses!

    Posté par Alex, 14 mars 2007 à 22:32 | | Répondre
  • Salut,
    juste pour préciser... je ne t'engueulais pas ! C'était simplement une remarque. Et saches que je passe de temps en temps, même si je ne laisse pas systématiquement des commentaires.
    Pour ma radio, voilà le site : http://rtufm.free.fr/

    En général mes reportages sont diffusés vers 9h30 heure française (je te laisse faire le calcul) et ma chronique ciné a lieu vers 17h45-18h le mercredi. Mais sinon je mets mes intervention sur mon blog (version écrite, j'ai pas encore trouvé comment mettre en ligne des reportages radio...)

    Allez bon courage et à bientot (au fait si t'as tjs besoin d'être hebergée en juillet, je peux peut-être t'aider). Bises

    Posté par Audrey, 18 mars 2007 à 13:09 | | Répondre
Nouveau commentaire